Le Web communique » Cuisine » La cuisine bretonne : la viande et ses dérivés


La cuisine bretonne : la viande et ses dérivés

9 avril 2013 · Posté dans Cuisine 

guide-restaurantLa consommation de viande fait du bien au corps et la cuisine bretonne en est consciente. C’est la raison pour la quelle elle l’intègre entièrement dans ses recettes. Cet article nous présente les types de viandes consommées et ses dérivées. Les types de viandes consommées

En Bretagne, en plus des poissons, on consomme plusieurs types de viandes dont :

  • La volaille
  • Le porc
  • Le mouton
  • Le bœuf

Par ailleurs, il faut noter que la péninsule est hissée au premier rang en matière de production de volailles et de porcs. En plus, en raison de la proximité de la région avec la mer, les animaux qui s’y trouvent ont une saveur particulièrement douce. C’est le cas du mouton et de l’agneau de pré-salé ou schorres.

On pourra le vérifier dans un bon restaurant recommandé par un guide avec des plats tels que le gigot d’Agneau des Landes de Bretagne en croûte de sel de Guérande, le Rôti de porc et pommes glacées au cidre, la Pintade au cidre et au calvados…

Les charcuteries

Les charcuteries provenant essentiellement de la viande de porc font partie intégrante de la cuisine bretonne. On y trouve des rillettes, des saucisses bretonnes, des boudins, andouilles… associées à des mets à l’image des galettes saucisse (plat populaire de la Haute Bretagne), Potée bretonne…

Le fromage

Le fromage est un pur produit du lait de qualité de la vache bretonne. C’est le cas du Saint Paulin que se trouve d’ailleurs dans presque toutes les régions, le chandamour (fromage à croûte fleurie et à pâte molle), le Curé Nantais (fromage à pâte molle à croûte lavée, à pâte pressée non cuite), le Machecoulais (fromage originaire de Machecoul commune de l’ouest de la France)… Toutes ces variétés de fromage sont associées à des mets très appréciés des consommateurs.

Commentaires

Laisser un commentaire