Le Web communique » Maison » Les arnaques les plus fréquentes en serrurerie


Les arnaques les plus fréquentes en serrurerie

23 janvier 2013 · Posté dans Maison, Services aux particuliers 

L’article qui suit vous permettra d’en savoir un peu plus sur les pratiques de certains serruriers. Cet article a été écrit avec la collaboration du service serrurier Oise de l’entreprise AJY et de l’équipe serrurier Rouen en Seine-Maritime. Avant toute chose il faut savoir que les professionnels malveillants vont profiter de toutes les situations pour faire passer leurs arnaques. Tout comme un garagiste mal honnête tenterait de vendre une batterie neuve alors que la panne vient simplement d’une mauvaise connexion, explique un membre de du service serrurier Oise. “D’autres vont encore plus loin en détériorant purement et simplement l’installation…”, évoque un collaborateur de l’équipe serrurier Rouen.

Une clé mal reproduite ou usée : les conseils du service serrurier Oise

SerrurierIl peut arriver qu’une vieille clé ou une reproduction ne permette pas ou plus d’ouvrir une porte. L’équipe serrurier Oise explique : “un serrurier peu scrupuleux assurera qu’il faut changer la serrure. Dans le meilleur des cas, il réalisera un travail propre pour un prix légèrement supérieur à la moyenne. Dans le pire des cas son travail sera très médiocre voire à refaire, et pour un montant ahurissant.”

Un serrurier consciencieux quant à lui, n’aura pas de mal à remédier au problème en déplaçant légèrement la clé dans la serrure, de manière à trouver la position qui ouvrira la porte, nous informe l’équipe serrurier Oise. Le client pourra refaire faire la clé en question pour régler définitivement le problème. Le prix moyen pour ce type d’intervention, déplacement compris se situe entre 70 et 100 € en semaine, avec une majoration de 20 à 40 € pour le week-end et la nuit.

La porte claquée : explication de l’équipe serrurier Rouen

Serrurier AmiensTrès répandu, le problème de la porte claquée intéresse particulièrement les serruriers mal honnêtes. Tout comme pour le problème de la clé usée, il lui suffira d’affirmer que la serrure doit être changée. Il le fait également dans le cas d’une clé perdue. Pour ouvrir la porte, il percera la serrure avec une perceuse, ce qui la rendra évidement  hors d’usage. La facture fera mention d’un déplacement, de plusieurs heures de travail et d’une serrure hors de prix.
Un collaborateur du service serrurier Rouen précise : “Un serrurier honnête, quant à lui, vérifiera tout d’abord si la porte est claquée ou verrouillée. Ensuite, si la porte est claquée il utilisera une simple radiographie pour l’ouvrir. Le prix n’en sera que plus bas puisque la plupart du temps les entreprises sérieuses ne facturent qu’un petit montant, voire que le déplacement pour ce genre de panne.”

Conseil du service serrurier Rouen : pour savoir si une porte est claquée ou verrouillée, il suffit de regarder le positionnement du pêne, si possible, au niveau de la serrure, entre la porte et son encadrement. Avec d’autre porte, selon le système de la serrure, il suffit de faire trembler la porte avec le pied au niveau du sol. Une porte verrouillée sera beaucoup plus rigide qu’une porte simplement claquée.

Des soldes à l’envers

Facture SerrurierTrouvé par un membre du service serrurier Oise, le titre de cet article reflète le peu de scrupule dont font preuve certains professionnels.
Depuis la proposition du devis en passant par les travaux réellement effectués jusqu’à l’édition de la facture, les tentations du serrurier arnaqueurs sont grandes. Pour reprendre la plupart des cas, il faut commencer l’énumération dès le premier coup de téléphone. Un client appelant peut se voir proposer un prix très intéressant par téléphone. Ceci va permettre au serrurier escroc de se déplacer immédiatement, pour que le client n’ait pas l’occasion de consulter d’autres serruriers et soit contraint de payer au moins les frais de déplacement. Le client est doublement coincé, insiste un salarier du service serrurier Rouen. Si l’artisan ne lui convient pas vraiment, il ne va pas se permettre de payer un déplacement, de le renvoyer, et d’en contacter un autre. Il décidera de continuer avec le premier. Arrivé sur place un serrurier mal veillant s’arrangera de diagnostiquer un problème plus grave, lui permettant de gonfler une première fois sa facture finale. Enfin au moment de l’édition de la facture, le serrurier arnaqueur, listera l’ensemble des pièces et services en ajoutant des éléments et en gonflant les prix au fur et à mesure, avec des arguments en béton. Il pourra par exemple affirmer avoir omis certains éléments lors de l’établissement de son diagnostic ou assurer l’avoir mentionné mais ne pas l’avoir compté dans le prix global… et la liste est longue.

Arnaque à l’assurance

Pour faire passer leurs escroqueries, certains vont proposer au client de se faire rembourser par leur assurance en dehors du cadre légal. Ils vont proposer au client dont la serrure est en panne, de lui fournir une attestation indiquant que la serrure a été forcée ainsi que de déposer plainte au poste de Police. Ce procéder est clairement considéré comme une escroquerie à l’assurance, même si ce genre de professionnels peut aller jusqu’à en soutenir le contraire auprès du client.

Pour en savoir plus, consultez l’espace serrurier sur le réseau de professionnels ipsov.

 

Commentaires

Laisser un commentaire