Le Web communique » Voyages » Guide de voyage Chili : une sélection de 10 sites du Dakar 2011


Guide de voyage Chili : une sélection de 10 sites du Dakar 2011

21 janvier 2011 · Posté dans Voyages 

Le Dakar 2011 s’en est allé, mais l’on sait déjà que l’édition 2012 sera sud-américaine ! Dans le cadre de son guide « Chili par régions », Chile Excepción propose une sélection toute subjective de 10 sites – ville, village, site naturel – que les hélicos auront pu filmer sur le parcours de cette année, pour donner des ideés de voyage au Chili.


La réserve los Flamencos, toute  proche de la frontière argentine et à une centaine de km de San Pedro de Atacama, abrite de superbes sites comme les salars de Aguas Calientes et le Salar de Tara. La route qui lie les deux pays traverse les Andes à plus de 4.000 m (avec une pointe à 4.600 m !), longe la Bolivie, offrant de splendides points de vue sur le Licancabur (tout de même 5.916 m !), sur le Salar d’Atacama, le plus grand du Chili, et sur le salar de Aguas Calientes.

San Pedro de Atacama est un village de 5.000 habitants, à l’architecture coloniale préservée. Relativement peu haut (2.348 m), le village est une bonne halte pour s’habituer à l’altitude avant de poursuivre sa découverte plus en altitude. C’est une base parfaite pour rayonner dans la région et parcourir notamment la vallée de la Lune, les Lagunas Miscanti et Miñiques, le Salar d’Atacama ou encore les geysers du Tatio.

Au sud de San Pedro de Atacama se trouve le mythique Salar d’Atacama, dont nous venons de parler. Avec 300.000 hectares de sel, c’est le plus grand salar du pays (qui en compte pourtant beaucoup), et abrite de superbes lagunes : les lagunas Chaxa, Salada, Punta, Barros Negros. Base idéale, le village de Toconao est un oasis bienvenue dans cette région désertique.

Les strombolites, curiosité géologique formé par des organismes cellulaires depuis la préhistoire, font du Salar de Llamara un lieu à l’écosystème unique et un lieu magique.

Iquique, capitale de la Région de Tarapacá, compte 200.000 habitants. Cette ville fut avant tout un port, qui connu son essor au XIXe siècle. Outre une architecture ancienne agréable, la ville vaut le détour pour sa situation exceptionnelle, entre Pacifique et au pied d’une dune haute de 250 m !

Arica est une petite ville, capitale de la XVe Région qui fut fondée il y a 4 ans. Toute proche du Pérou, elle possède une forte influence indienne. C’est une base parfaite, en outre, pour découvrir Putre et le Parc Lauca, et les merveilles archéologiques de la région : le musée de San Miguel de Azapa, les ruines incas ou encore les géoglyphes du désert.

L’île Pan de Azúcar est située dans le parc du même nom. Elle comprend une faune très riche, avec notamment des cormorans, des otaries et des manchots, des loutres ou des pélicans. Les rares averses font fleurir le désert tout porche, moment magique pour qui peut y assister !

Station balnéaire très connue du Chili, Caldera compte des baies sur le Pacifique, avec de nombreuses plages paradisiaques et tropicales. Une partie de la côte est en outre protégée en raison d’une faune très riche.

Copiapó est la capitale de la Région III d’Atacama. Toute la région possède une côte superbe et protégée, avec  de nombreuses stations balnéaires. C’est un point de départ parfait pour se balader dans les parcs Pan de Azúcar, dont nous venons de parler, et le parc Llanos de Challe.

Le parc Nevado Tres Cruces possède sur ses 59.000 hectares de nombreux paysages d’altitude impressionnants, dont les connus lagunas Santa Rosa et del Negro Francisco. Il abrite aussi le Salar de Maricunga (3.770 m), l’un des plus beaux salars chiliens. Cernés par les neiges, il comprend des lagunes aux couleurs éblouissantes. Un must du trekking au Chili !

Commentaires

Communiqué de presse fermé aux commentaires.