Le Web communique » Immobilier » Le marché immobilier en crise à Toulouse


Le marché immobilier en crise à Toulouse

15 février 2013 · Posté dans Immobilier 

Toulouse est le poumon du département de la Haute-Garonne. La ville est actuellement en crise, au niveau de son marché immobilier. Les vendeurs hésitent à vendre, car le prix de l’immobilier a baissé. De l’autre côté, les acheteurs savent qu’ils auront le dernier mot sur la négociation du prix de vente. La majorité des biens se vendent avec un prix négocié. Toulouse est une ville très attractive, la vie y est plaisante.

Le prix de l’immobilier au centre de Toulouse est plutôt élevé, par conséquent, tous les acquéreurs n’arrivent pas à avoir les moyens d’acquérir un bien immobilier. D’autant plus que les banques sont réticentes à octroyer un prêt immobilier. A l’heure actuelle, les banquiers demandent au minimum 20% d’apport personnel. Ainsi pour un appartement en vente à 200 000 euros, il faudra au moins 20 000 euros d’apport. Les frais de notaires et les éventuels frais de notaire sont à rajouter en sus.

immobilier toulouseLes primo-accédants préfèrent acheter dans la périphérie de Toulouse, par exemple à Lavaur ou à Drémil-Lafage. Les agences immobilières sont nombreuses, mais l’agence qui saura proposer un service client de qualité est plutôt rare. On trouve à Lavaur, de nombreuses maisons en vente, à des prix intéressantes.

La fin du PTZ+ et la fin de la loi Scellier, bousculent le marché immobilier. En effet, les dispositions fiscales du nouveau gouvernent sont un frein supplémentaire pour devenir propriétaire ou pour réaliser un investissement locatif. La population a actuellement du mal à s’engager sur le remboursement d’un crédit immobilier. Car leur situation financière est précaire est fragile.

Contactez les agences immobilières Accimmo 31 :

Agence Quint Fonsegrives
1 Boulevard des Pyrénées
05 34 66 61 48

Agence Dremil-Lafage
Allée de l’église
05 62 18 50 71

Agence Lavaur
27 rue Carlesse
05 81 02 38 89

Commentaires

Laisser un commentaire