Le Web communique » Médecine » Perte de cheveux : avoir une alopécie n’est pas une fatalité


Perte de cheveux : avoir une alopécie n’est pas une fatalité

25 mai 2012 · Posté dans Médecine 

L’alopécie c’est le nom donné à une chute anormale des cheveux. Elle peut être qualifiée d’Areata, de Totallis ou bien encore d’Universalis en fonction de son ampleur. Lorsqu’on parle de calvitie héréditaire on parlera d’alopécia androgénétique (et non pas “androgénique” comme on peut le lire dans pas mal de publications sur Internet). Ce problème de santé touche plusieurs millions de personnes en France et ce, sous différentes formes.

Nous allons voir aujourd’hui ce qu’est l’alopécie et quelles sont ses différentes manifestations.

L’alopécie androgénétique

Cette alopécie touche principalement les hommes entre l’âge de 20 ans et de 50 ans. Lorsque l’alopécie touche le jeune homme, on peut entendre parler de “calvitie précoce”. Ce qu’il fait savoir c’est que près d’un homme sur deux voit ses cheveux tomber et son crâne se dégarnir lorsque l’âge de 50 ans arrive. Il ne faut surtout pas s’alarmer sur ce problème qui peut avoir une importance plus ou moins importante… On a tendance à dire que plus la calvitie androgénétique commence tôt plus elle sera “importante”… Mais aucune étude ne le prouve.

L’alopécie aiguë

L’alopécie aiguë est beaucoup plus rare que l’alopécie androgénétique, cependant une carence alimentaire ou un trop grand stress peut entraîner une perte importante de cheveux. Il n’y a pas là de caractère héréditaire et inévitable. Ce problème peut se régler en supprimant la cause du mal-être ou en reprenant une nutrition normale.

L’alopécie areata, totallis et universalis

Trois termes qui peuvent être associés autour d’un seul : la pelade. Ce problème est une chute localisée ou généralisée des cheveux. L’alopécie areata concerne ainsi une perte de cheveux localisée qui va laisser apparaître des trous dans la chevelure (trous générés par la perte totale des cheveux sur une zone déterminée et bien souvent circulaire). L’alopécie totallis va toucher l’ensemble du crâne qui va se voir totalement découvert. Et enfin l’alopécie universalis concerne l’ensemble du crâne et du corps (poils compris donc).

Vous l’aurez compris, une chute de cheveux importante n’est jamais à prendre à la légère, elle est souvent signe et/ou répercussions d’un problème de santé. Soigné à temps une alopécie (si elle n’est pas génétique) peut-être traitée et éviter une trop grande propagation sur le crâne.

Le cas d’Alopécie chez la femme : http://fr.wikipedia.org/wiki/Alop%C3%A9cie_ou_calvitie_chez_la_femme

Commentaires

Laisser un commentaire