Le Web communique » Boutique en ligne » Défibrillateur, très utile en secourisme


Défibrillateur, très utile en secourisme

29 août 2011 · Posté dans Boutique en ligne 

Le cœur est un organe important car de lui dépend la vie. Le cerveau peut s’arrêter plusieurs heures, voire des années mais pour le cœur, un arrêt de quelques minutes signifie des séquelles irréversibles ou même la mort. Plusieurs appareils, tel le défibrillateur, ont été conçus pour remédier à cela.

C’est un appareil inventé pour aider le muscle cardiaque en cas de dysfonctionnement  de ce dernier. Les deux cas les plus fréquents de trouble cardiaque sont la fibrillation ventriculaire et l’arrêt cardio-pulmonaire.

Un cœur est en fibrillation ventriculaire quand, il bat d’une manière anarchique et très rapidement. Ce rythme le fatigue beaucoup. L’arrêt cardio pulmonaire est la cessation de tout battement cardiaque et de la respiration. Le défibrillateur agit sur cela par le moyen de la défibrillation. C’est l’envoi du courant électrique vers le cœur et cela a pour but de régulariser ses battements et de le faire repartir s’il s’arrête.

L’appareil est formé d’une batterie à laquelle sont reliées deux électrodes larges et plates. Elles sont placées sur la poitrine du malade et elles ont pour fonction de transmettre le courant vers le cœur. Elles sont munies de gel pour empêcher qu’elles brûlent la poitrine de la victime. Le défibrillateur est aussi pourvu d’un logiciel de tracé électrocardiographique qui recueille et enregistre les données de l’analyse.

Il existe deux types d’appareils:

Le défibrillateur semi automatique ou DSA. C’est un appareil qui analyse de lui-même l’activité cardiaque de la victime. Il reconnaît le trouble de rythme qui demande l’envoi d’un choc électrique. Si c’est le cas, il invite l’opérateur par information visuelle et vocale d’envoyer le courant électrique. C’est un appareil très sensible.

Le défibrillateur entièrement automatique ou DEA. Avant de délivrer le choc, l’appareil  demande vocalement de ne plus toucher la victime. Cela permet d’éviter les risques d’électrocutions.

On peut en trouver divers types de ces appareils chez Yléa, un groupe spécialisé. Voici son site.

Commentaires

Laisser un commentaire